Espérance de vie et retraites

Je suis tom­bé par l’in­ter­mé­diaire de mes lec­tures in­for­ma­tiques sur ce blog, qui ­fait une ana­lyse in­té­res­sante à mon goût. Elle per­met en ef­fet de prendre conscience que les ar­gu­ments re­la­tifs à l’es­pé­rance de vie lan­cés par les po­li­ti­ciens sur les ondes et le pa­pier ne sont peut être pas aus­si clairs qu’ils y pa­raissent.

Mais qu’est-­ce que l’es­pé­rance de vie   ?  En fait cette no­tion n’existe pas ! On uti­lise cette ex­pres­sion comme rac­cour­ci com­mode pour par­ler de l’es­pé­rance de vie à la nais­sance. Et oui, on peut aus­si par­ler de l’es­pé­rance de vie à 60 ou 70 ans… Et ce­la change beau­coup de choses. Si ef­fec­ti­ve­ment, ces der­nières cin­quante an­nées nous avons ga­gné un peu plus de 12 ans d’es­pé­rance de vie à la nais­san­ce, à 70 ans, les hommes ont seule­ment ga­gné 5 ans d’es­pé­rance de vie (en­vi­ron 5 se­maines par an1).

Nous voi­là loin des dis­cours de nos po­li­tiques (par exemple :  La ques­tion qui nous est po­sée est simple : de­puis 1950, nous avons ga­gné 15 an­nées d’es­pé­rance de vie, le sta­tu quo est-­il pos­sible ?)…


À mé­di­ter (ou pas) !

[1] En ef­­fet, le gain fait de­­puis 50 ans sur la mor­­ta­­li­­té in­­fan­­tile a contri­­bué pour beau­­coup à l’al­­lon­­ge­­ment de l’es­­pé­­rance de vie. 

Commentaires