Un autre projet du moment : le photo-miroir

Photo prise par le photo-miroir de La Scène

Axel, un ami de longue da­te, a chan­gé d’orien­ta­tion pro­fes­sion­nelle il y a ­quelques an­nées, pour lan­cer «  La Scène  » à Aix. C’est un lieu fa­mi­lial et ­sym­pa­thique où vous pou­vez pas­ser un mo­ment après le tra­vail en se­mai­ne au­tour d’un verre et de ta­pas. Il y a des concerts, des im­pro­vi­sa­tion ­théâ­trales et en­core bien d’autres cho­se, car La Scène se veut un lieu ­d’ac­cueil ar­tis­tique et bien plus en­core.

Contexte

Avec une de ses connais­sances qui est pho­to­gra­phe, Axel a in­té­gré un mi­roir ­pho­to­gra­phi­que, des­cen­dant low-­tech des « ­pho­to­booths » que vous avez sans ­doute uti­li­sés au dé­tour d’un ma­riage ou d’un évè­ne­ment fes­tif.

L’idée est de per­mettre aux gens de se prendre en pho­to dans la soi­rée, ­mais en res­tant dans le style éclec­ti­que, re­tro-­grand-­mère et ré­so­lu­ment low-­tech de La Scène. Par consé­quence c’est une so­lu­tion sans écran, ­sans dio­des, sans lu­miè­res, sans plas­tiques co­lo­rés qui a été conçue. L’in­té­gra­tion réa­li­sée à La Scène est par­ti­cu­liè­re­ment réus­sie, l’ap­pa­reil ­pho­to étant po­si­tion­né der­rière un grand mi­roir dans un carde à mou­lu­res ­do­rées, dont le tain a été en­le­vé au mi­lieu sur une zo­ne ­cir­cu­laire du dia­mètre de l’ob­jec­tif.

Intégration du photo-miroir à La Scène

In­té­gra­tion du pho­to-­mi­roir à La Scène

L’ap­pa­reil pho­to est un Ni­kon 3100, équi­pé d’un ob­jec­tif 18-55mm et d’un ­flash ex­terne.

Un bou­ton à l’ex­tré­mi­té d’un câble per­met aux clients de dé­clen­cher les ­pho­to­s. Ça donne ce type de pho­to de qua­li­té pro­fes­sion­nelle :

Photos prises par le photo-miroir de La Scène « Alice »

Pho­tos prises par le pho­to-­mi­roir de La Scène « A­li­ce »

Il man­quait tou­te­fois un cer­tain nombre de fonc­tion­na­li­tés pour une u­ti­li­sa­tion dans ce type d’en­vi­ron­ne­ment :

  • per­mettre de ré­cu­pé­rer les pho­tos pour les pro­je­ter sur écran géant ­dans la salle prin­ci­pale (dia­po­ra­ma web four­ni),
  • per­mettre aux clients de consul­ter les pho­tos sur leur smart­pho­ne,
  • té­lé­char­ger les pho­tos sur fli­ckr ou sur un site FTP pour les mettre à ­dis­po­si­tion du pu­blic sur in­ter­net les jours sui­vants,
  • ajou­ter un fi­li­grane tex­tuel et/ou gra­phique sur chaque pho­to.
Intégration du photo-miroir à La Scène

In­té­gra­tion du pho­to-­mi­roir à La Scène. Le rond blanc au des­sus du mi­roir est le flash.

À la de­mande d’Axel, je lui ai dé­ve­lop­pé un pe­tit boî­tier à base de Rasp­ber­ry Pi qui se branche sur l’ap­pa­reil pho­to via un câble USB et sur le wi­fi lo­cal afin de ­rem­plir ces fonc­tion­na­li­tés. Si vous vou­lez vous faire une idée plus pré­ci­se, la do­cu­men­ta­tion uti­li­sa­teur est vi­sible ici.

Technique

Le Rasp­ber­ry Pi uti­li­sé est un mo­dèle 3B+ qui a la par­ti­cu­la­ri­té d’avoir un mo­du­le ­wi­fi in­té­gré. Le wi­fi est confi­gu­ré pour ac­cé­der au LAN et pour four­nir un ­por­tail cap­tif per­met­tant aux clients d’ac­cé­der aux pho­tos de­puis leur s­mart­phone. L’OS est un li­nux Arch li­nux, confi­gu­ré pour uti­li­ser le dé­pôt http://­tar­dis.­ti­ny-­vps.­com/aarm/ afin de ­pou­voir ob­te­nir une confi­gu­ra­tion connue et tes­tée.

Les lo­gi­ciels (ges­tion­naire des pho­tos et in­ter­face web) sont écrits en ­py­thon 3.7.

Les autres lo­gi­ciels mis en œuvre sont :

  • gpho­to2 (et son bin­ding py­thon) pour ré­cu­pé­rer les pho­to­s,
  • dns­masq + hos­tapd + ip­tables + ngninx pour le por­tail cap­tif,
  • sphinx pour la do­cu­men­ta­tion, ac­com­pa­gné de ro­bot­fra­me­work cou­plé à se­le­nium pour ex­traire au­to­ma­ti­que­ment les co­pies d’écran de l’ap­pli­ca­tion ­web de confi­gu­ra­tion,
  • si­gal pour gé­né­rer la ga­le­rie pho­to,
  • py.­test pour les tests,
  • bot­tle pour le ser­veur web de l’ap­pli­ca­tion d’ad­mi­nis­tra­tion et ­con­fi­gu­ra­tion,
  • dia­po­ra­ma comme li­brai­rie ja­vas­cript ­pour l’ani­ma­tion du dia­po­ra­ma (les images sont en­voyées à la de­mande de­puis le ser­veur via des web­so­ckets)
  • gra­fa­na, pro­me­theus et pro­me­theus push ga­te­way pour mo­ni­to­ring,
  • tor pour four­nir un ac­cès ssh de main­te­nance et dé­pan­nage (au moins sur la ­ver­sion de test de La Scè­ne),

Photos

Voi­ci un échan­tillon aléa­toire des pho­tos prises à La Scè­ne :

Quelques photos au hasard.

Elles sont toutes vi­sibles sur l’es­pace Fli­ckr de La Scène.

Et ensuite ?

Un cer­tains nombre d’amé­lio­ra­tions ou de nou­velles fonc­tion­na­li­tés sont ­pré­vues. Je me pose aus­si la ques­tion de pas­ser le lo­gi­ciel en open-­source afin d’en ­faire pro­fi­ter d’autres per­sonnes.

Af­faire à sui­vre…

N’hé­si­tez pas à me contac­ter si vous sou­hai­tez d’au­tres ­in­for­ma­tions.

Leave a comment
The name you want to show others