Espérance de vie et retraites

Je su­is tombé par l’in­ter­mé­di­aire de mes lec­tures in­for­ma­tiques sur ce blog, qui ­fait une an­a­lyse in­téres­sante à mon goût. Elle per­met en ef­fet de pren­dre con­science que les ar­gu­ments re­lat­ifs à l’e­spérance de vie lancés par les politi­ciens sur les on­des et le pa­pi­er ne sont peut être pas aus­si clairs qu’ils y parais­sent.

Mais qu’est-ce que l’e­spérance de vie   ?  En fait cette no­tion n’ex­iste pas ! On utilise cette ex­pres­sion comme rac­cour­ci com­mode pour par­ler de l’e­spérance de vie à la nais­sance. Et oui, on peut aus­si par­ler de l’e­spérance de vie à 60 ou 70 an­s… Et cela change beau­coup de choses. Si ef­fec­tive­men­t, ces dernières cin­quante an­nées nous avons gag­né un peu plus de 12 ans d’e­spérance de vie à la nais­sance, à 70 an­s, les hommes ont seule­ment gag­né 5 ans d’e­spérance de vie (en­v­i­ron 5 se­maines par an1).

Nous voilà loin des dis­cours de nos poli­tiques (par ex­em­ple :  La ques­tion qui nous est posée est sim­ple : depuis 1950, nous avons gag­né 15 an­nées d’e­spérance de vie, le statu quo es­t-il pos­si­ble ?)…


À méditer (ou pas) !

[1] En ef­fet, le gain fait depuis 50 ans sur la mor­­tal­ité in­­­fan­tile a con­tribué pour beau­­coup à l’al­­longe­­ment de l’e­spérance de vie. 

Comments

Comments powered by Disqus